Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘CNC’

Après une quantité d’articles faisant état de la bonne santé de la fréquentation hexagonale, il est de bon ton de revenir un peu plus en détail sur les résultats de 2010.

Les chiffres avancés par le CNC (206 millions d’entrées) font de cette année, une année exceptionnelle. Les part de marché engrangées par les films français et américains accusent un faible repli, tandis que les autres films (européens principalement), connaissent une légère augmentation. La proportion des films projetés en 3D s’amplifie naturellement. Pourtant, derrière une apparente prospérité, la réalité cache de nombreux détails auxquels les professionnels du cinéma tentent de répondre.

Il est intéressant de constater qu’un échantillon non négligeable de films enregistre de très bons résultats, sans connaître toutefois, l’envolée des Ch’tis en 2008. Avec quinze films au-delà des trois millions d’entrées, nous pourrions croire que tout va bien. En réalité, les « gros » films cachent une foule de « petits » films qui tentent de se frayer un chemin en vain. Car l’occupation du territoire est très inégale. Ce sont donc les logiques de distribution et de solidarité de la filière cinématographique qui se tiennent au cœur de la problématique. Que les exploitants de salles ne partagent pas les mêmes points de vue n’a rien de choquant. Néanmoins, il devrait s’instaurer un échange qui porte sur la diversité et le soutien aux films trop discrets. Des projets et des études sont menés actuellement par le CNC en concertation avec différents professionnels (le Club des 13 notamment). Aujourd’hui, les exploitants exigeants peuvent difficilement se permettre de prendre des risques car ils le paient très cher. D’ailleurs, les salles art et essai ne se tirent pas aussi bien de cette année 2010. Le réseau des supermarchés du cinéma enregistre une écrasante majorité des entrées alors que les entrées sont moins chères dans les autres salles, que l’ambiance y est davantage convivial et que la programmation offre une multitude d’expressions. En fait, il s’opère un glissement progressif et assez lent qui met en danger jusqu’à la production de films plus « difficiles ». Mais ce processus révèle une grande complexité. Les chaînes de télévision, par exemple, joue un rôle indéniable dans cette dynamique, de par leur choix de production et le poids qu’elles prennent petit à petit dans la filière. L’idée qu’un film ne soit pas rentable ne doit pas être alarmante ou alors nous devons accepter que chaque film est un produit. Pour ma part, je ne parviendrais pas à avaler cette pilule.

La situation des distributeurs indépendants inquiète car ils sont de plus en plus fragilisés. Pourtant, leur travail est essentiel. Ils représentent un peu le bio de la filière de distribution cinématographique. Si leur prise de risque se limite de plus en plus, le spectateur sera touché durement et la diversité malade. Il semble inconcevable que les professionnels des grands groupes souhaitent voir disparaître les structures indépendantes. Le jeu compliqué du pouvoir et de l’influence vit aussi dans ce milieu et les négociations vont être longues.

De mon côté, je crois que 2011 sera une année encore meilleure. De nombreux cinéastes, que l’on pourrait quasiment déjà considérer comme classiques, auront leur film projeté en salle cette année. Mais pas seulement, de nombreuses surprises arrivent. De bon augure, non?

Publicités

Read Full Post »

SITES D’INFORMATION

 

LES INSTITUTIONS
American Film Institute / ANICA : Associazione Nazionale Industrie Cinematografiche Audiovisive e multimediali / Centre national de la cinématographie / Cinémas de recherche / Film society of Lincoln center / Forum des Images / L’Agence du court-métrage / L’ARP : société civile des Auteurs, Réalisateurs, Producteurs / Le quai des images / Observatoire européen de l’audiovisuel /

LES SITES COMMUNAUTAIRES

Mubi / Portail du cinéma de Wikipedia / Cinoche / Allociné

LES ASSOCIATIONS FRANÇAISES

à venir

LES AIDES À LA CRÉATION

à venir

PATRIMOINE ET CONSERVATION

France

ANATEC : Archives Nationales Audiovisuelles du Travail et des Entreprises au Creusot / Cimalpes / Cinémathèque de la danse / Cinémathèque de Nice / Cinémathèque de Toulouse / Cinémathèque des pays de Savoie / Cinémathèque Française : Musée du cinéma / Cinémathèque Gaumont / Cinémathèque Robert Lynen / Cinémémoire.net / CNC Archives françaises du film / Conservatoire Régional de l’Image / ECPAD / Fondation Jérôme Seydoux – Pathé / Institut Jean Vigo / Institut Lumière / La Cinémathèque de Bretagne / Musée Jean Gabin / Pathé archives /

Europe

Archivio Luce / British Film Institute / charliechaplinarchive / Cinemateca Portuguesa / Cinematek / Cinémathèque suisse / Cineteca di Bologna / Conservation et restauration des films / Une Bibliographie / Det danske filminstitut / Deutsches Filminstitut – DIF / Estonian Filmarchive / Europa film treasures / Film Museum Berlin / Filmarchiv Austria / Filmaufbau GmbH / Filmoteca Espanola / Filmoteca Vasca / Fritz Bauer Institut / Icelandic Film Centre / Imperial war museum / Institute of contemporary arts / Irish Film Institute/ IFI / Jugoslovenska Kinoteka / La Cineteca del Friuli / Memoriav / Museo Nazionale del cinema /Fondazione Maria Adriana Prolo / Nederlands Filmmuseum / NFA/Nàrodni filmovy / Norsk filminstitut / Slovak Film Institute – SFI / Swedish film institute / The Finnish Film Archive / World cinema foundation /

Asie

Chinese Taipeï Film Archive (CTFA) / Hong Kong film archive / National Film Archive of India / NFAI / The Korean association of the cinematheques /

Afrique et Moyen-Orient

Cinémathèque de Tanger / Institut du Monde Arabe – Paris / Israel Film Archive – Jerusalem Cinematheque / Steven Spielberg Jewish Film Archive /

Amérique

Anthology Film Archives / BAM/PFA. Berkeley Art Museum & Pacific Film Archive / Black Film Center/Archive / Cinemateca Brasileira / Cinemateca distrital / Cinemateca dominicana / Cinemateca nacional / Cinemateca uruguaya / Cinémathèque Québécoise / Facets multi-media / Fortunoff Video Archive / Fundacion Cinemateca Boliviana / George Eastman House / Instituto Mexicano de Cinematografía / MIC / National Center for Jewish Film / National Film Preservation Foundation / Pacific cinematheque Pacifique / Public Motion Picture Research Centers and Film Archives / San Francisco cinematheque / Ucla Film and Television Archive /

Océanie et autres parties du monde

Screensound Australia / The film archive /

BASES DE DONNÉES

All movie / ANICA : Associazione Nazionale Industrie Cinematografiche Audiovisive e multimediali / Autour du 1er mai / AWN’ Animation Industry database / Bienvenue au ciné-club de Caen : analyse du cinéma d’art et d’essai / BiFi / Big cartoon database / Centre national de la cinématographie / Ciné-Index / CinéArtistes.com / Cinébox-office / Cinéfiches / Comme au cinéma.com / dvdfr.com : actualité de la zone 2 en dvd /Encyclo ciné / Festival international du court métrage à Clermont-Ferrand / Film litterature index / Film-documentaire.fr / Fondation Jérôme Seydoux – Pathé / Forum des Images / Internet Movie Database / L’Agence du court-métrage / Les gens du cinéma / Observatoire européen de l’audiovisuel / Revues de cinéma : l’histoire mondiale de la critique cinématographique dans les revues, fanzines et magazines de cinéma / Photographies de cinéma (très majoritairement américaines). /

ACHETER DES DVDs

K-films / Éditions Potemkine / ED Distribution /

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :