Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Keitel’

Une nouvelle semaine de cinéma commence et c’est l’occasion de faire le point sur les films à sortir demain.
Concernant les sorties, on notera le dernier film de Jacques Doillon Le Mariage à trois habité par Pascal Grégory, Julie Depardieu, Louis Garrel, Agathe Bonitzer, entre autres. Nous retrouvons Philippe Sarde à la composition dans ce qui ressemble à une comédie de mœurs, assez loin des chefs-d’œuvres du passé.
Pour les fans de l’humour grolandais, ou plus généralement de l’esprit Canal, nous irons voir le dernier opus de Gustave Kervern et Benoît Delépine intitulé Mammuth. Le titre fait-il référence à l’acteur principal du film? Aucune idée. Ainsi, grâce à l’interprétation de Gérard Depardieu, sa famille occupe l’affiche de cette semaine. À ses côtés nous retrouverons Yolande Moreau, Anna Mouglalis, Bouni Lanners, Benoît Poelvoorde, Isabelle Adjani, rien que du classique pour ces deux réalisateurs, en dehors des deux icônes féminines que représentent Adjani et Mouglalis. Étant allergique à l’un des éléments du casting, je n’ai pu visionner la bande-annonce.
Nous continuons avec L’Épine dans le coeur dernier film en date du créatif Michel Gondry. Exit les cassettes vidéos et les remake en carton pâte, fini l’onirisme et le surréalisme, au contraire, nous pénétrons en plein terrain familial avec Suzette, la tante de Michel Gondry. Sélectionné dans une quantité de festivals, le film fait appel aux souvenirs de son cousin Jean-Yves et de sa tante, ancienne institutrice. Nous pensons naturellement à Nicolas Philibert et d’autres représentants du passé raconté à l’écran dans le style nostalgique et touchant. Mignon.
Aussi, Julie Delpy sort La Comtesse avec des acteurs internationaux dont elle-même et le médiatique Daniel Brühl (Goodbye Lenin). Un film de costumes donc, tourné en anglais, que Julie Delpy a adapté de la vie de la Comtesse de Bathory. Le film parait assez bien mené et offre de belles tensions dans le jeu des sentiments.

Les reprises de la semaine comptent de nombreux joyaux. Avant tout, intéressons-nous aux dépoussiérages de la Filmothèque. Cette semaine, la rétrospective John Ford offre l’occasion de voir et revoir certains de ses chefs-d’œuvres. Ceux qui n’ont pas eu le temps de se rendre aux Raisins de la colère peuvent se rattraper cette semaine. Notons la liste des films de Ford présentés dans la sélection : Qu’elle était verte ma vallée, La poursuite infernale, La charge héroïque, La prisonnière du désert, Les cavaliers, L’homme qui tua Liberty Valance et Les Cheyennes. Signalons aussi les présences à l’écran de réalisations d’Alfred Hitchcock, d’Élia Kazan et de Sidney Pollack. Enfin, pour faire écho à la récente sortie du Bad Lieutenant de Werner Herzog, la Filmothèque programme celui réalisé par Abel Ferrara en 1992, magnifiquement habité par Harvey Keitel.
Au Grand Action (5, rue des écoles), Johnny Guitar, Orfeu Negro, Le Guépard, Blow Up, Mash, La Dolce Vita et Marty se partage l’actualité des films plus ou moins récents. Ne manquez surtout pas Johnny Guitar, Orfeu Negro et Le Guépard si vous ne connaissez pas encore ces films.
Enfin, Le Champo présente pour la deuxième semaine consécutive la version restaurée et HD des Chaussons rouges de Michael Powell. Il est aussi programmé au Lincoln et au Nouveau Latina.
Naturellement, de nombreuses autres pépites sont à découvrir au milieu du foisonnement de l’offre de cinéma.

Publicités

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :